Quelle guitare choisir ? Notre guide d'achat

Le guide complet pour ne pas vous tromper sur le choix de votre instrument

Les catégories de guitares

Le choix se fait selon le style de musique que l’on souhaite jouer.

Guitares classiques (1)

Guitares folks

photo d'une guitare folk

Guitares électriques (2)

photo d'une guitare électrique

(1) Les guitares classiques et folks font partie de la famille des guitares acoustiques (qui ne nécessitent pas d’amplification). Attention à ne pas mélanger les catégories ! Une guitare « sèche », comme on l’entend souvent, ne correspond absolument à rien ! 

(2) Les guitares acoustiques peuvent elles aussi êtres « électriques » : on les appelle donc « électro-acoustiques ». Elles disposent d’un préamplificateur alimenté par une pile 9V permettant de les amplifier via un ampli de guitare acoustique (à différencier d’un ampli de guitare électrique qui n’est pas du tout adapté à l’amplification d’une guitare électro acoustique).

Les formats de guitares

Chaque catégorie possède différents formats en fonction du son que l’on recherche, du confort souhaité ou de l’âge du musicien (pour la guitare classique). Notons que la plupart des guitares possèdent 6 cordes mais il tout à fait possible d’en trouver avec 7 ou 8 cordes 

La guitare classique

Une guitare classique est un instrument acoustique à cordes pincées en nylon. Elle produit un son assez doux, adapté à la musique classique, flamenco ou encore le jazz. Elle est composée d’une table d’harmonie (la partie la plus importante de la guitare : en quelque sorte le « haut-parleur » de l’instrument), d’éclisses, d’un dos, d’un manche, d’une touche, d’un chevalet et d’une tête. 

La guitare classique possède presque toujours une forme symétrique, ce qui permet de la passer facilement en droitier ou gaucher. Exception pour les modèles électro-acoustiques, qui possèdent souvent ce qu’on appelle un « pan coupé » : une découpe dans l’éclisse inférieure, qui permet un meilleur accès aux aigus. Il sera donc impossible de passer cette version de droitier à gaucher…

Différents bois peuvent être utilisés pour la fabrication d’une guitare classique : de l’épicéa, du cèdre (le plus souvent pour la table), de l’acajou ou encore du palissandre (pour les éclisses, la manche, le dos et la touche). Il existe d’autres types de bois utilisés en lutherie (frêne, peuplier, noyer…) mais il n’y a pas de règles prédéfinies quant à leur utilisation. 

L’essence du bois sélectionné impacte directement la sonorité de l’instrument. Une table en épicéa apportera plus de clarté qu’une table en cèdre par exemple. Aussi, le bois massif est plébiscité dans les instruments de musique car il apporte beaucoup plus de puissance, de précision et de tenue dans le temps qu’un bois contreplaqué. 

Les écarts de prix entre chaque gamme sont dus à l’origine des bois (essence, massif ou contreplaqué), leur type de séchage (naturel ou en étuve) et la qualité de la lutherie (fabrication, barrages, collages, finition…). C’est pour cela que vous trouverez des modèles allant d’une centaine d’euros à plusieurs milliers !

Enfin, les guitares classiques, du fait de leur utilisation massive en étude (elles sont quasiment systématiquement demandées par les professeurs en conservatoire), existent en différentes tailles pour s’adapter à l’âge du pratiquant (à l’inverse de la guitare folk ou électrique, pour lesquelles il existe différentes formes mais pas de « taille » à proprement parler) :

  • taille 1/2 pour les enfants jusqu’à 8 ans
  • taille 3/4 pour les enfants de 8 à 12 ans
  • taille adulte (4/4) au delà de 12 ans
Une guitare Folk de la marque Yamaha

La guitare folk

Une guitare folk est un instrument acoustique à cordes pincées en acier. La sonorité va donc être métallique, opposée à celle d’une guitare classique avec ses cordes en nylon. Elle est préconisée pour jouer de la folk (logique…), de la variété, du blues, du rock… Elle est composée des mêmes éléments qu’une guitare classique. Les seules différences notables se situent au niveau du manche et du chevalet. Les cordes en acier d’une guitare folk créant une tension bien plus forte sur le manche que des cordes en nylon, une barre métallique appelée « trussrod » est insérée à l’intérieur de celui-ci afin de le rigidifier et permettre son réglage. Aussi, les cordes ne s’installent pas de la même façon sur une folk que sur une classique. La folk possède des chevilles dans lesquelles vous allez coincer vos cordes alors que vous devrez faire des noeuds sur une guitare classique.

Une fois de plus comme sur une guitare classique, les choix de bois et la qualité de lutherie sont les deux éléments qui jouent sur la sonorité de votre instrument, sa qualité donc son prix.

Enfin, et à l’inverse de la guitare classique, la guitare folk ne possède pas de « taille » mais des formes en fonction de ce que vous souhaitez obtenir comme type de son et du style que vous jouez 

Quelle guitare folk choisir ?

Le format Dreadnought

Le standard, équilibré en terme de son, de puissance et de confort. Le format le plus célèbre chez les guitares folks.  Si vous recherchez une guitare folk polyvalente, c’est le meilleur choix !

Le format Jumbo

 Pour ceux qui recherchent davantage de basses et de puissance dans leur son. Attention, la taille de la caisse étant très importante, le confort n’est pas adapté à tous. Si vous recherchez des basses profondes et de la puissance, si la taille de la caisse ne vous effraie pas et ne vous cause pas de douleurs à l’épaule, foncez !

 

Besoin d’aide ?

Nicolas
Christophe

Le format Auditorium

Un format assez fin et compacte. Le confort est exemplaire et le son assez équilibré. Les basses sont moins présentes et la puissance est inférieure si on la compare à une Dreadnought. Il existe également un format grand auditorium, un peu plus grand. De fait, on retrouve une puissance supérieure et davantage de basses.  Si vous recherchez une guitare confortable avec des médiums et des aigus précis tout en gardant une bonne polyvalence, elle est sans doute faite pour vous.

Le format Concert

Format très compacte existant en différentes tailles ; 0, 00, 000 , OM du plus petit au plus grand. C’est un format très confortable avec un son précis et des basses en retrait. Format très utilisé en fingerpicking et dans la musique traditionnelle américaine en général (blues, bluegrass, country).  Amateurs de blues, de picking ou de musique traditionnelle, ce format concert au son très particulier (notamment pour les plus petites) vous donnera la singularité sonore que vous cherchez.

Le format Parlor

Le format le plus petit que vous puissiez trouver. Un son très fermé, « boxy » comme disent les anglophones, très utilisé dans le delta blues et notamment avec des bottlenecks.  Si vous êtes un bluesman dans l’âme, vous ne pouvez pas passer à côté.

La guitare électrique

La guitare électrique a été inventée au début du XXè siècle. Le principe était de pouvoir amplifier son instrument pour jouer à des volumes plus importants (et ainsi par la suite remplacer les orchestres). L’amplification du son des cordes ne se faisait donc plus via une caisse de résonance mais par des micros magnétiques qui captent la vibration des cordes. Au départ utilisé sur les instruments à corps creux de l’époque (hollow body), ce système deviendra vraiment populaire quand un certain Léo Fender inventera la guitare à corps plein (solid body), en 1950, avec ce qu’on appelle aujourd’hui encore la Telecaster. 

La guitare électrique possède un corps (plein ou creux selon le type), avec parfois une table que l’on dit « rapportée », collée sur le corps. Le reste rejoint les caractéristiques d’une guitare acoustique avec le manche, la tête, le chevalet… Le son et la gamme de prix sont définis par le type de bois, la qualité de lutherie et la qualité des micros, qui jouent un rôle important dans le son d’une électrique.

La guitare électrique s’adresse à ceux qui veulent jouer de la musique amplifiée de type rock, blues rock, jazz, metal… Son utilisation peut finalement être assez vaste et le choix du type de corps et de forme se définira en fonction du style que vous souhaitez jouer

Les corps pleins

Telecaster, Stratocaster, Les paul… Autant de modèles mythiques qui proposent une ergonomie globalement excellente du fait de la compacité de leur format. Il existe évidemment différentes variations dans les formes ainsi que dans le choix de bois venant directement impacter le poids et l’ergonomie de ces modèles. Si vous souhaitez jouer du rock, du blues ou du metal, avec un son allant du léger crunch au très saturé, la guitare électrique à corps plein est tout indiquée. Vous pourrez jouer avec un fort taux de saturation sans avoir de larsen

Les demi-caisses (Hollow body)

Guitares souvent utilisées en jazz (Gibson ES175) ou en rockabilly (Gretsch 6120). Leur caisse creuse et leur table arquée (arch top) procurent un son chaud et cristallin, parfait pour du jazz donc ou pour du rockabilly quand on vient légèrement faire cruncher son ampli. Il faudra éviter de jouer avec trop de gain sous peine d’avoir très rapidement du Larsen ! Le confort se rapproche d’une guitare acoustique du fait de la taille de la caisse.  Si vous êtes amateurs de jazz, de son clairs bien définis, alors ce type de guitare électrique sera parfait.

Les quart de caisses (semi-hollow body)

Des caisses creuses plus fines avec une poutre centrale. L’avantage se situe au niveau du confort et de la résistance au Larsen comparé à une demi-caisse. Le modèle le plus connu est la Gibson ES335.  Si vous cherchez les atouts d’une guitare électrique à corps plein avec ceux d’une guitare électrique à corps creux, alors vous êtes un bon endroit. La guitare polyvalente par excellence !

Les accessoires du guitariste

L'accordeur

INDISPENSABLE ! S’accorder est la première chose à savoir faire sur une guitare. Vous aurez donc besoin d’un outil qu’on appelle accordeur. A moins d’avoir l’oreille absolue, ce qui est malheureusement rare… Cela nécessite évidemment de connaitre le nom des notes des 6 cordes de la guitare (en fonction de l’accordage de votre guitare, le standard étant le mi).

Le métronome

Dans la mesure du possible, la musique se joue en rythme… Travaillez donc TOUJOURS avec un métronome. Cela peut paraître pénible mais vous nous remercierez…

La housse

Si vous transportez votre guitare régulièrement, il est indispensable de la protéger quand vous la prenez avec vous. Il en existe 3 types : la housse souple, l’étui semi-rigide et l’étui rigide. La housse ne protègera que peu votre instrument mais sera très légère et peu onéreuse. L’étui rigide protégera toujours mieux votre instrument que la housse mais pèsera aussi beaucoup plus lourd et ne pourra pas être porté en sac à dos. Le prix sera aussi beaucoup plus élevé. L’étui semi-rigide est une bonne solution intermédiaire qui apporte protection et confort. Les technologies actuelles permettent d’avoir des étuis semi-rigides légers et extrêmement résistants (souvent au prix d’un étui rigide néanmoins…).

Le stand

Chez vous, ne laissez pas votre guitare dans la housse fermée et posée au sol (pire, posée contre un mur !). La housse maintient l’humidité à l’intérieur et vous vous doutez que votre instrument en bois (tout comme son accastillage en métal) ne va pas tenir longtemps dans ces conditions ! De plus, il est nettement plus sûr de poser sa guitare sur un stand qui évitera la chute.

Le câble jack

(pour les guitares électro-acoustiques et électriques) : indispensable pour relier votre instrument électrique à son ampli. Il existe différentes qualités et longueurs de câbles. Les embouts seront très importants pour assurer le contact électrique dans la durée (les embouts Neutrik sont réputés pour avoir une durée de vie conséquente). Le blindage du câble est lui aussi important : il assure qu’il n’y ait pas trop de parasites dans votre signal(1). Enfin, plus vous utilisez des câbles de grande longueur, plus vous aurez de parasites. Privilégiez donc les câbles courts, surtout si vous ne faites pas de scène ! La qualité du câble a donc une incidence directe sur son prix. Ne vous étonnez pas d’en trouver avec des différences de tarifs conséquentes. Un câble haut de gamme disposant d’un bon blindage coutera nécessairement plus cher qu’un câble bas de gamme. Mais croyez-en notre expérience : vous entendrez aussi une différence dans le son et vous le garderez beaucoup plus longtemps !

(1)Un jack guitare est un câble dit « asymétrique » (à l’inverse d’un XLR pour un micro par exemple qui est « symétrique »). Vous aurez donc toujours plus ou moins de parasites dans votre signal selon la qualité et la longueur de votre câble, c’est inévitable…

Le kit d'entretien

Entretenir votre guitare vous permettra de la garder en bon état plus longtemps(1) ! Un spray nettoyant ainsi qu’un chiffon microfibre vous permettront de faire briller votre guitare tout au long de sa vie. Pensez aussi à utiliser de l’huile de citron sur vos touches non vernies (palissandre, ébène, pau ferro…). Cela permet de nourrir le bois afin qu’il conserve toutes ses qualités acoustiques et son confort (ATTENTION, n’en mettez pas sur vos touches vernies ; typiquement les touches érables de vos Fender) !

(1) Le nettoyage doit être couplé à un réglage régulier de votre instrument. Le bois travaille en fonction de votre jeu, des saisons et des cordes que l’on monte sur la guitare. Il est donc important de vérifier le réglage une fois par an (manche, frettes, intonation de la guitare, électronique…) Vous pouvez vous adressez directement à notre atelier ou chez un luthier pour cette opération.

 

livraison-rapide

Livraison rapide

technical-support

Service après vente 6/7J

Toutes les marques en stock

Livraison gratuite dès 49€ d'achat

Une question ?
02 99 23 72 74